Actualités, Notes et arguments, Vie du parti

Communiqué des initiateurs de l’appel des parlementaires "les conditions de la confiance, pour un nouveau contrat de majorité"

mercredi 9 avril 2014

Le 5 avril, au lendemain d’une défaite historique de la gauche, nous avons rendu public un appel baptisé « Les conditions de la confiance. Pour un nouveau contrat de majorité », immédiatement approuvé par une centaine de parlementaires.

Cet acte inédit, précédant une déclaration de politique générale, témoigne de notre ferme volonté de redonner de la vitalité au Parlement. La défiance populaire des derniers mois réclame des réponses nouvelles. Nous avons présenté des propositions précises, pour nous rassembler et retrouver la fierté et le sens de l’action collective.

En conscience, beaucoup d’entre nous ont choisi de participer à l’investiture du nouveau Gouvernement. D’autres ont choisi l’abstention. Nous restons solidaires dans une démarche collective. Ni chèque en blanc, ni agitation stérile, notre objectif est bien de construire confiance et vigilance.

Nous confirmons qu’après ce vote d’investiture, nous ne saurions  adopter le pacte de responsabilité en l’état.

Nous ferons des contre-propositions et des amendements pour concentrer les marges de manœuvre de la France en priorité sur celles des entreprises qui embauchent, investissent, forment leurs salariés ou se battent dans la compétition mondiale et pour que la gestion sérieuse des comptes publics soit fondée sur une meilleure organisation du pays et pas sur un recul des protections sociales et des services publics.

À l’avenir, cette démarche collective va se poursuivre et s’amplifier, avec la même détermination et les mêmes buts. Chaque semaine, nos votes en témoigneront.
Christian PAUL, Laurence DUMONT, Laurent BAUMEL, Pouria AMIRSHAHI, Fanélie CARREY-CONTE, Jean-Marc GERMAIN, Jérôme GUEDJ, Nathalie CHABANNE, Arnaud LEROY, Daniel GOLDBERG

 

Maintenant la Gauche tient à saluer le sang-froid et la cohérence dont ont fait preuve les 11 députés socialistes qui se sont abstenus hier lors du vote de confiance au nouveau gouvernement, avec une mention toute particulière pour Jérôme Guedj, Suzanne Tallard et Gérard Sebaoun.

L’appel des quelques 90 parlementaires pour un nouveau contrat de majorité faisait suite dans ses revendications à l’adresse au Président que nous avions rédigé au lendemain de la défaite des municipales (http://www.maintenantlagauche.fr/adresse-au-president-de-la-republique-le-sursaut-cest-maintenant/). Hier, tous ont signifié qu’ils ne voteraient pas en l’état et tel que l’a présenté le premier ministre le pacte de responsabilité.

 

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

1 réaction

  1. […] Notre stratégie: Autour de cette idée, nous avons choisi de fédérer toutes les sensibilités qui se retrouvaient sur cette ligne. Cette initiative est dans le droit fil de toutes nos démarches et notamment notre lettre aux camarades, le communiqué « pour un Parti Socialiste libre » ainsi  que notre adresse au Président, qui a permis d’amorcer  le Communiqué des initiateurs de l’appel des parlementaires “les conditions de la confiance, pour … […]

Réagir