Dans les départements, Vie du parti

Elodie Schwander, candidate en Ardèche

samedi 3 novembre 2012

Retrouvez l’actualité de la campagne d’Elodie sur son site >>>

télécharger et diffuser son plan d’action fédéral >>>

Cher(e) camarade,

 

Cette année 2012 a été un succès pour notre Parti – et, plus largement, pour la Gauche – aux élections présidentielles et législatives, faisant suite au formidable élan des Primaires citoyennes. L’Ardèche a été au premier plan grâce à la conquête de la circonscription Sud par Sabine Buis et Laurent Ughetto et par le renouvellement des mandats de nos deux députés, Pascal Terrasse et Olivier Dussopt. Au-delà des scores et des mandats, ces victoires nous mettent en position de réaliser le changement en profondeur qu’attendent nos concitoyens.

 

Cette dynamique est le fruit de l’investissement de tous les militants qui n’ont pas ménagé leur peine pour faire connaître notre programme et convaincre un à un les électeurs. C’est cet enthousiasme militant que j’ai rencontré dans chaque section de notre Fédération au travers des Fêtes de la Rose locales, des débats et des moments militants comme conviviaux passés ensembles.

 

Au cours des dernières semaines, malgré un calendrier serré pour un Congrès censé être « joué d’avance », j’ai retrouvé cet enthousiasme dans les débats exigeants que nous avons eu sur nos idées. En présentant la motion 3, j’ai voulu défendre cette vision d’un parti dont la réflexion et l’action renforcent celles de François Hollande, du gouvernement de Jean-Marc Ayrault et de tous nos élu-e-s loin d’une simple courroie de transmission qui finira inévitablement par casser. Je suis désormais sûre que vous êtes nombreux à partager cette vision.

 

Une Fédération active et proche des militants : c’est le projet que je vous propose en présentant ma candidature au poste de Première secrétaire fédérale.

 

Si nous pouvons nous réjouir du dynamisme de nos sections, la Fédération a pu sembler absente pour amplifier ces initiatives et porter nos idées dans des territoires de conquête. Acceptons nous de nous résoudre à voir le nombre d’adhérent-e-s diminuer d’années en années ? Acceptons nous qu’un tiers des cantons de notre département n’aient pas de section ?

 

En conséquence, je veux développer un échelon fédéral efficace au service des militant-e-s et des sections. Au-delà des mots, vous trouverez dans mon plan d’actions fédéral des propositions concrètes sur l’organisation de la Fédération, la formation, le lien entre militant-e-s et élu-e-s … Une seule motivation pousse ma candidature : que chaque militant-e se sente à l’aise dans notre Fédération, au-delà des clivages parfois caricaturés des motions et quel que soit son niveau d’engagement.

 

Je souhaite, également, vous informer qu’afin de garantir l’autonomie de la fédération vis-à-vis de ses élu-e-s et qu’il n’y ait aucune ambiguïté sur mes positions, je m’engage si je suis élue à ne plus travailler auprès d’un parlementaire de notre département.

Je sais que ce projet est ambitieux mais je sais, aussi, que de manière collective nous pouvons relever ce défi.

Amitiés socialistes

Elodie Schwander

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Réagir