Dans les départements, Presse, Vie du parti

La Charente Libre : « Jonathan Muñoz à la tête du PS charentais: la victoire de l’aile gauche sur les élus »

vendredi 16 novembre 2012

En désignant Jonathan Muñoz, les militants ont confirmé qu’en Charente, c’est bien l’aile gauche du PS qui tient la barre. Photo archives Phil Messelet

Trente-neuf petites voix. C’est la courte tête qui a permis hier soir à Jonathan Muñoz de succéder à Pouria Amirshahi à la tête de la fédération de la Charente du Parti socialiste.«Je m’attendais à ce que ce soit serré. La dernière fois, ça ne s’était joué qu’à 16 voix», rappelle le nouveau boss du PS charentais qui, au quotidien, dirige le cabinet de Michel Gourinchas à la mairie de Cognac.

En préférant Jonathan Muñoz à Jean-Jacques Fournié, les militants ne se sont pas contentés de donner un coup de jeune à la tête de leur fédération. Ils ont aussi confirmé qu’en Charente, c’est bien l’aile gauche du PS qui tient la barre et la majorité. Pour la deuxième fois de suite, le candidat des grands élus tombe face au vote des militants. Signe d’une fracture entre élus et petites mains du parti?

De fracture, Jonathan Muñoz ne voulait pas entendre parler hier soir. Déjà tourné vers les prochaines semaines, il assurait: «Maintenant, je veux mettre en œuvre mes 30 propositions pour une fédération dynamique.» Il va rapidement mettre en place son équipe fédérale, la soumettre pour validation au conseil fédéral du parti. «Ce sera une équipe ouverte, renouvelée, dans laquelle tout le monde aura sa place, décrit Jonathan Muñoz. Il y aura des politiques, des nouveaux et une parité absolue au sein de cette équipe.»

Si Jean-Jacques Fournié n’en fera pas partie – statutairement, il ne le peut pas –, Jonathan Muñoz «compte sur Olivier Pucek». L’ancien directeur général des services du conseil général soutenait Jean-Jacques Fournié dans la campagne interne. Brigitte Dauré, l’épouse du maire de La Couronne, devrait être nommée vice-secrétaire fédérale. Et Jonathan Muñoz de prévoir un maillage et une représentation de toute la Charente:«Je souhaite qu’il y ait une véritable représentation de l’ensemble des zones géographiques du département. Le bureau ne doit pas représenter que Cognac et Angoulême», assure le jeune père de famille qui décroche là son premier poste.

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Réagir