Dans les départements

Le CF du PS des Yvelines adopte un texte présenté par MLG contre la nomination de Jacques Toubon

samedi 12 juillet 2014

Au lendemain de la nomination de Jacques Toubon sur proposition de François Hollande, actée (48 voix pour et 33 contre) par les parlementaires des commissions du Sénat et de l’Assemblée Nationale, les animateurs du courant Maintenant la gauche 78 ont soumis au conseil fédéral des Yvelines le texte suivant, qui a été adopté à l’unanimité :

Parti Socialiste. Conseil fédéral des Yvelines du 10 Juillet 2014

A propos de la nomination de Jacques Toubon.

Communiqué adressé à Jean Christophe Cambadélis

Le conseil fédéral des Yvelines réuni ce jour, déplore la nomination de Jacques Toubon à la fonction de défenseur des droits.

Il s’agit là d’une autorité administrative indépendante, qui veille, rappelons-le, au respect des droits et des libertés, à la promotion de l’égalité et au respect de la déontologie des activités de sécurité.

Jacques Toubon issu de la droite, s’est illustré en s’opposant à plusieurs réformes majeures de François Mitterrand, notamment : l’abolition de la peine de mort et la dépénalisation de l’homosexualité, l’IVG. Cette décision de François Hollande, trouble profondément l’ensemble des militants et des sympathisants progressistes qui ne peuvent la vivre que comme une décision contraire aux valeurs qui restent historiquement les nôtres

Le conseil fédéral des Yvelines, rappelle au 1er secrétaire du parti socialiste l’absolue nécessité de la plus grande adéquation entre nos valeurs humanistes et ceux qui prétendent les incarner.

Il faut de la lisibilité et de la cohérence.

psmlg78Les 60 militants Yvelinois présents à ce conseil fédéral (élus, membres du bureau fédéral, représentants des sections, du MJS et des motions), se sont longuement exprimés en allant bien plus loin que ce texte qui se veut factuel, uniquement destiné à alerter le 1er secrétaire du PS sur la perception de cette décision du président de la république.

Ainsi, nos camarades ont expliqué pourquoi ils estiment être mis inutilement sur la défensive, notamment pour les raisons suivantes :

 

Une décision qui entretient la confusion droite/gauche, favorisant le vote de dépit en faveur du FN

Une décision qui laisse perplexe au regard de l’âge (73 ans) de cette personnalité de droite et de l’impasse sur un candidat de gauche aussi compétent pour cette fonction

Une décision de nature à décourager encore plus des électeurs de gauche qui prennent leurs distances vis-à-vis du PS (ils s’interrogent sur le résultat des promesses de 2012), alors que nous venons de vivre 2 terribles défaites avec un fort taux d’abstention.

Une décision qui doit être évaluée sur le terrain politique, car comment comprendre qu’un président de la république issu de nos rangs, cherche à ce point à minimiser l’activisme de Jacques Toubon contre des valeurs essentielles qui font notre fierté, et oser se présenter aux prochaines échéances électorales en étant crédible en tant que représentant d’une politique de gauche.

Nous disons à Jean Christophe Cambadélis qu’il a le soutien de notre fédération, ainsi que de plusieurs autres dans le pays qui se sont prononcées dans le même sens, pour faire entendre la voix des militants qui souhaitent d’avantage de cohérence entre les convictions qui rassemblent tous socialistes et les actes de ceux qui exercent le pouvoir.

Thierry Leconte, mandataire de Maintenant la Gauche Yvelines.

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Réagir