Actualités, Economie, Presse, Social, Vidéos, Vie du parti

Marie-Noëlle Lieneman : « Le mouvement Nuit debout signe la fin du cycle libéral » Les Echos – lundi 4 avril 2016

lundi 4 avril 2016

Les Echos – CECILE CORNUDET / EDITORIALISTE |

Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, était ce lundi 4 avril 2016 l’invitée de la matinale des Echos.

« Panama Papers », mouvement Nuit debout, loi El Khomri et primaires à gauche. A l’occasion de la sortie de son livre Merci pour ce changement ! dans lequel elle critique la politique du gouvernement, Marie-Noëlle Lienemann s’exprime sur les sujets qui font l’actualité et mobilisent les frondeurs du PS.

« Panana Papers » : des sanctions s’imposent

Au lendemain de la révélation de plus de 11,5 millions de documents des archives du cabinet panaméen Mossack Fonseca par le Consortium international des journalistes d’investigation , Marie-Noëlle Lienemann réclame des sanctions pour lutter contre l’évasion fiscale. « Au niveau de l’OCDE, il n’y a aucune sanction pour les Etats qui ne sont pas coopérants. »

 

 

Le mouvement Nuit debout, des indignés à la française ?

Cela fait désormais quatre nuits que les militants du mouvement « Nuit debout » se rassemblent place de la République. Selon Marie-Noëlle Lienemann, ce rassemblement citoyen, né dans la foulée des manifestations contre la loi El Khomri, pourrait être l’embryon des indignés à la française. « Les peuples ne croient plus au cycle libéral et sont de plus en plus en recherche d’alternatives », constate-t-elle.  

 

Il faut renoncer à la loi El Khomri

Frondeuse de la première heure, Marie-Noëlle Lienemann plaide pour le retrait pur et simple de la loi El Khomri, synonyme de dumping social. Pour elle, c’est le cœur même de la loi travail qui doit être abandonné. « Le licenciement économique, il faut supprimer cet article. Il faut également supprimer la mise en cause de la hiérarchie des normes. »

 

L’intégralité de la vidéo  

 

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Réagir