Actualités, Economie, Europe, Presse

Moody’s : un pistolet à eau sur la tempe de l’Europe

mercredi 21 novembre 2012

L’agence financière Moody’s a dégradé jeudi 19 novembre la note de la France ; elle assortit cette note d’une perspective négative et de recommandations visant à l’approfondissement des réformes libérales : Remise en cause du CDI, baisses d’impôts, condamnation des « rigidités structurelles », inquiétude face au « coût » du travail…

Cette agence, qui s’est naguère illustrée par son aveuglement sur les crédits « subprimes »,  qui, deux mois avant sa faillite, a continué d’accorder une crédibilité financière à une entreprise comme Enron, se targue aujourd’hui de donner ses conseils économiques à la France. En réalité, Moody’s ne propose comme analyse qu’un catéchisme libéral qu’on croirait copié-collé des récentes propositions du MEDEF.

Moody’s n’est expert en rien. Ses modèles économiques, réalisés au doigt mouillé, n’ont jamais fait preuve de la moindre pertinence. Moody’s est une structure privée au service exclusifs des créanciers et de la finance. Il ne faut pas attendre de cette agence autre chose qu’une défense bornée des intérêts du capitalisme financiers. En dévoilant sa note, et surtout ses recommandations politiques, elle démontre que la finance s’affirme comme l’ennemie des salariés européens. Pour cette raison, nous appelons le gouvernement à résister au chantage des marchés et à réaffirmer son projet pour lequel plus de 18 millions électeurs se sont exprimés.

>>> télécharger le communiqué de Maintenant la Gauche sur  moodys

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Réagir