Actualités, Economie, Notes et arguments, Social

Relancer le pouvoir d’achat : augmenter le SMIC dès 2017 – Lienemann 2017

lundi 7 novembre 2016

La relance du pouvoir d’achat est le premier volet de la politique de relance que je propose de mettre en œuvre. Aujourd’hui, c’est bel et bien la demande qui crée l’emploi et non l’inverse, comme le supposent à tort les initiateurs du Pacte de responsabilité. Venir en aide aux plus nécessiteux, victimes d’une conjoncture défavorable, et soutenir la demande pour regarnir le carnet de commandes des entreprises procède d’une même démarche. C’est dans cet objectif qu’il me paraît nécessaire d’agir rapidement pour augmenter les salaires et le pouvoir d’achat des plus modestes : C’est pourquoi je propose – notamment – de porter le SMIC à 1 300 € nets dès le début du quinquennat – il devra atteindre les 1 500 € nets avant 2022.

SMIC 2016 : LES MONTANTS DU SALAIRE MINIMUM

La hausse du SMIC au 1er janvier 2016 s’est limité à 0,6%, pour atteindre près de 1.144 euros net, ce qui reste une faible augmentation. Cela équivaut à 9,67 euros de l’heure.

Du 1er janvier au 31 décembre 2016

SMIC brut

SMIC NET
(environ*)

Smic horaire

9,67 euros

7,54 euros

Smic mensuel 35H (151,67 H)
après déduction de la CSG et CRDS

1.466,62 euros

1.143,72 euros

Smic mensuel 39H (169 H)
majoration de 10% des HS
majoration de 25% des HS


1.651 euros
1.676 euros

SMIC ANNUEL Brut temps complet

17.600 euros soit 17,6 K

 

Le SMIC annuel à 1.300 euros net constituerait une augmentation de 156 euros soit de de 13,6% (sur un trimestre 468 euros). Cela fait environ 1 euro de l’heure de plus et passerait le SMIC horaire net de 8,55 euros de l’heure.

1- C’EST ABSORBABLE PAR LES ENTREPRISES ET CONSTITUE UNE SORTE DE CONTREPARTIE POUR LE CICE ET LE PACTE DE STABILITÉ ( QUI DEVAIT CRÉER 1 MILLIONS D’EMPLOIS !)

Le gouvernement indique que le pacte de responsabilité a baissé le “le coût du travail de 450€/trimestre et par SMIC, soit 150 euros par mois, 11% du smic brut

Depuis 2014, ce crédit d’impôt accessible à toutes les entreprises quelle que soit leur taille, réduit de 6 % la masse salariale sur les salaires allant jusqu’à 2.800 € nets par mois (9 % dans les DOM).

Les entreprises de forte main d’œuvre qui ne se situent pas dans les secteurs très exportateurs et soumis à une concurrence mondiale ou européenne, n’avaient pas besoin de ces aides sans ciblage et contreparties. Elles ont donc des marges de manœuvre pour absorber cette hausse du SMIC.

2- UN EFFET IMPORTANT SUR LA RELANCE DE L’ACTIVITÉ ET L’EMPLOI

Ce dont ont besoin nos entreprise est des carnets de commandes pleins, donc une relance de la consommation (la droite prétend la créé – à une moindre ampleur- par la demande des plus aisés avec une baisse généralisée de l’impôt sur le revenu, nous la proposons une hausse du SMIC (impact bas et moyens salaires) et une progressivité retrouvée de l’impôt qui réduira (fusion CSG IR) ce qui est payé par les plus modestes et les revenus moyens.

L’augmentation du SMIC horaire net d’un euro représenterait un gain mensuel de 156€ et bénéficierait directement ou indirectement à 6 millions de salariés. Dont 3 millions au SMIC). Cette mesure augmenterait le pouvoir d’achat de plus de 10 Milliards par an, ce qui aurait un effet « booster » très important pour notre croissance. Il est urgent de répondre à l’insuffisance de la demande, bien plus pénalisante pour les entreprises que la faiblesse de leurs marges. Selon le FMI, le coefficient multiplicateur entre les sommes injectées dans l’économie et le PIB créé est de 1,7 donc le PIB augmenterait avec cette seule mesure de 17 Milliards par an et comme nos prélèvements obligatoires représentent 45% du PIB, on peut attendre 7,5 Milliards soit pour le budget d’Etat, soit pour les cotisations sociales.

Par ailleurs la droite ne cesse de parler de la valeur travail mais le premier moyen de revaloriser le travail c’est d’augmenter les salaires. Aujourd’hui Le SMIC n’est supérieur que de 150€ au seuil de pauvreté. C’est d’autant plus important que bon nombre des salariés ne travaillent pas à temps plein et du coup même en travaillant il ne peuvent vivre . Cette hausse du SMIC combat la montée continue du nombre de travailleurs pauvres.

3- UN MOUVEMENT DE HAUSSE DU SALAIRE MINIMUM EST UN MOUVEMENT GÉNÉRAL DANS LE MONDE

Aux USA Hillary Clinton propose une augmentation du salaire minimum pour le porter au niveau fédéral à 12 dollars (10,7 euros) de l’heure, quand Sanders défendait 15 dollars (13,4 euros), comme c’est déjà le cas dans plusieurs Etats depuis un mouvement social né il y a quatre ans à New York.

Par ailleurs il y quelques pays européens déjà au-dessus de ce seuil

Evidemment notre combat sera d’obtenir un mouvement comparable en Europe et plus largement un traité anti-dumping de convergences sociales vers le haut.

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Réagir