A quelle mutuelle pour frontalier Suisse souscrire ?

Mutuelle pour frontalier Suisse

Les individus résidant à proximité de la frontière de la Suisse ont la possibilité d’aller travailler à l’intérieur du pays. Toutefois, ils ne sont pas soumis aux mêmes régimes sociaux que les nationaux. Ces derniers bénéficient des droits et des obligations assez particuliers qu’ils doivent savoir pour pouvoir bien profiter de leur emploi. Pour quelle mutuelle opter en tant que frontalier suisse pour assurer comme il faut sa protection au travail ? Quelles sont les différentes règles auxquelles le travailleur frontalier doit se fier pour être protégé ? Voici dans cet article des informations détaillées qui répondent à ces différentes interrogations afin d’aider les personnes qui sont dans ce cas à faire les choses comme il faut.

Comment procéder au choix de sa mutuelle pour frontalier suisse ?

Un travailleur frontalier travaillant en Suisse ne bénéficie plus du régime traditionnel de sécurité sociale de son pays. Il doit chercher soit à s’inscrire au niveau du Centre National de Travailleurs Frontaliers en Suisse (CMU-CNTFS). La protection au niveau social dont ce travailleur peut jouir est celle applicable à l’endroit où son contrat de travail est exécuté.

Dans certains pays comme la France, il ne pourra être couvert par la Sécurité sociale que s’il se présente un besoin de soigner urgemment et de manière imprévue celui-ci. Il a la possibilité aussi de se rattacher à la Sécurité sociale des Suisses (LAMaL). Cette assurance lui permettra de jouir d’une double prise en charge, c’est-à-dire à la fois en Suisse et en France.

Peu importe l’alternative de son choix, pour opter pour sa mutuelle pour frontalier suisse afin d’avoir une couverture qui aura la capacité de compléter ses remboursements et de réduire son reste à charge, il faut toujours procéder à une comparaison entre plusieurs structures en se basant sur les temps de carence qu’elles imposent, les options qu’elles offrent pour les tiers payant ainsi que les diverses conditions et procédures à respecter afin d’être remboursé.

Après avoir sélectionné celles qui offrent les meilleures propositions, il faut par la suite vérifier les options que propose chaque mutuelle choisie. Il faut veiller à ce qu’elle offre une prise en charge des dépassements liés aux honoraires. Cela contribuera à ne pas augmenter ses dépenses.

Pour le faire, il faudra jeter un coup d’œil sur les options de garanties. Aussi, il faudra aussi s’assurer que la mutuelle pour frontalier suisse de son choix prenne en charge les dépenses pour l’achat des lunettes, les frais d’acquisition d’implants ou de prothèses…

Combien coûte une mutuelle pour frontalier suisse ?

Le prix des diverses structures dans le domaine est variable en fonction des potentiels risques du contrat. Pour déterminer ces risques, elles devront s’appuyer sur les paramètres tels que l’âge du souscripteur, son sexe, sa classe socioprofessionnelle, son lieu de résidence ainsi que les garanties auxquelles il a souscrit.

C’est après cela que chacune de ces mutuelles pourra fixer librement son prix. Pour pouvoir dénicher une structure qui offre des services de bonne qualité à un prix raisonnable, il est conseillé de toujours utiliser un comparateur pour avoir le meilleur tarif. Pour le faire, il faut se rendre sur le site de la mutuelle pour frontalier suisse et de s’inscrire auprès de la plateforme en mentionnant certaines informations concernant son profil et en choisissant les garanties par lesquelles l’on est intéressé.

La structure se chargera d’envoyer un devis que l’on doit étudier avec une très grande concentration afin de sélectionner les couvertures qui conviendront parfaitement à ses besoins et à des prix qui ne seront pas trop contraignants pour sa bourse. Il est important de notifier que cette démarche, en général est gratuite chez toutes les mutuelles et en plus, elle n’est suivie d’aucun engagement. Il ne faut donc pas hésiter à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.