Pige immobilière : qu’est-ce que c’est ?

pige immobiliere

Nous savons tous que le business de l’agence immobilière est basé sur la proposition de biens immobiliers à des acquéreurs potentiels. Trouver des maisons et appartements est donc indispensable pour le bon fonctionnement de l’agence. Cependant, ce travail peut se révéler très pénible pour de nombreux professionnels. Heureusement qu’il y a ce qu’on appelle la pige immobilière, un levier très connu et très important pour tous les professionnels de l’immobilier. Découvrez à travers cet article, l’essentiel à connaître sur le sujet !

Comment définir la pige immobilière ?

La pige immobilière est un outil précieux qui sert à démarcher le particulier qui passe une annonce de vente sur internet. En effet, les professionnels de l’immobilier l’utilisent beaucoup pour récupérer quotidiennement les annonces de ventes postées par les particuliers sur la toile. Le but est d’entrer en contact avec ces derniers, afin de les amener à signer un mandat.

Dans la majorité des cas, elle se fait par l’intermédiaire de logiciels développés par des sociétés. Cette méthode de prospection est très utile et pratique. En outre, au lieu d’examiner manuellement une multitude d’annonces, l’agent immobilier pourra recourir à des listes adaptées à son secteur géographique et en fonction des types de biens…

Comprendre la pige immobilière

Elle répertorie chaque vendeur qui publie une annonce de vente d’un bien immobilier, ou encore le potentiel acquéreur qui recherche un logement ou un local. Ensuite, l’agent immobilier saisit cette opportunité pour contacter l’annonceur et le persuader de prendre un rendez-vous.

Le réalisateur de la pige immobilière doit être prompt et dynamique. En effet, il a l’assurance que l’annonceur cherche à vendre son bien. Aussi, la concurrence étant rude sur le marché, il doit être réactif et se montrer très convainquant dans l’espoir de récupérer le mandat de vente.

Notons que la pige ne consiste pas à faire un mandat, à vendre vos services ou votre réseau immobilier, encore moins à vous vendre.

Les points forts de la pige immobilière

Travailler avec un tel système vous offre de nombreux avantages, qu’il convient d’énumérer.

Un gain de temps précieux

En tant que négociateur, vous recevez des données déjà classées, ce qui vous évite d’avoir à scruter manuellement les sites d’annonces pour trouver les biens qui vous intéressent. Aussi, votre attention reste beaucoup plus focalisée sur les biens pris en charge par l’agence en fonction de sa position géographique. Tout cela vous permet de gagner du temps qui vous permettra de bien organiser votre travail de prospection téléphonique.

L’exploitation rapide et efficace des données

Grâce aux données triées et filtrées en fonction des spécificités de chaque agence, vous n’avez aucune autre tâche à réaliser pour exploiter les prospects. Vous disposez donc d’offres instantanées et actualisées, gage d’une gestion simple, rapide et efficace.

La récupération intégrale et exhaustive des données

Toutes les informations sont captées par des robots informatiques via de nombreux sites d’annonces. De ce fait, vous aurez plus de facilité à les rapprocher des requêtes spécifiques lancées par les futurs acheteurs sur l’acquisition d’un bien immobilier.

L’élaboration d’une veille minutieuse du métier

Ici, c’est le côté stratégique de l’outil qui est mis en exergue. En effet, avec les données collectées et regroupées selon les familles de biens, vous pouvez facilement analyser la tendance du marché. En d’autres termes, vous aurez la précision sur les types de biens disponibles sur le marché, leurs prix, le moyen (agence/PAP), afin d’anticiper en proposant des biens adaptés à chaque demande.

Les points faibles de la pige immobilière

Même si ce levier revêt d’une grande efficacité et vous procure de nombreux avantages, il ne faut pas ignorer qu’il a également des limites.

Le facteur humain demeure le plus important

C’est dire que la pige immobilière ne vous fera pas obtenir un rendez-vous, encore moins l’incontournable mandat. En fait, l’agent immobilier a un rôle capital à jouer. C’est à lui que revient le travail de phoning qui consiste à convaincre ces propriétaires qui souhaitent vendre leur bien sans passer par un intermédiaire. Une tâche pas du tout aisée, en ce sens qu’il est très compliqué de convaincre son interlocuteur au téléphone rien qu’à travers la parole. Résultat, on assiste à un fort taux de rejet !

Une approche de démarchage intrusive et peu appréciée des particuliers

Beaucoup de vendeurs souhaitent proposer leurs biens de particulier à particulier. Ils préfèrent donc être directement contactés par des acquéreurs potentiels, surtout si l’annonce est accompagnée de la fameuse mention « agence s’abstenir ».

Le négociateur qui appelle un vendeur pour lui proposer ses services s’inscrit donc dans une démarche intrusive, puisque ce dernier n’a pas donné son consentement. Cette méthode de prospection est également contraire aux stratégies marketing de type « inbound », dont l’objectif est de susciter l’attention des prospects dans le but de déclencher une action de leur part.

Un grand nombre de concurrents

Un autre inconvénient concerne la multitude de concurrents qui s’acharnent tous à vouloir se positionner et obtenir un mandat de vente. Cela rend la tâche encore plus rude. Il faudra alors faire preuve de rapidité et de persuasion pour dénicher un mandat.

Notons qu’il n’est pas facile de décrocher des contrats d’exclusivité avec la pige immobilière. Et cela, en raison des réserves qu’émet le vendeur qui préfère vendre par lui-même, mais aussi à cause de la concurrence non négligeable.

Retenons que la pige immobilière doit être perçue comme un moyen et non une fin. Il s’agit en réalité d’une aide apportée aux agences, dans le but d’exploiter efficacement les annonces postées par les particuliers. Aussi, c’est le parfait outil qui vous permettra de vous investir plus à la mise en relation entre vendeurs et acheteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *