Comment vendre sa maison sans agence ?

comment vendre sa maison sans agence

De nombreuses personnes n’étant pas convaincues par les agences immobilières, préfèrent s’occuper eux-mêmes de vendre leur maison. Cela est tout à fait possible ! La vente entre particuliers est de plus en plus appréciée de nos jours. Sans nul doute parce qu’elle permet de réaliser des économies considérables. Toutefois, vous devrez y mettre de votre temps, tout en obéissant à certaines règles et contraintes. Cet article vous propose 6 conseils pour réussir à vendre sa maison sans agence.

Fixer le bon prix pour la vente de votre maison

Votre objectif est de réaliser une bonne affaire en vendant votre maison ou appartement, tout en vous passant des services d’un intermédiaire ou d’une agence immobilière. Pour vendre sa maison sans agence, la première question à régler est de fixer le bon prix. En effet, le prix défini doit être compétitif, autrement, vous risquez de décourager beaucoup d’acheteurs au profit d’autres propositions similaires avec des tarifs plus abordables.

D’un autre côté, la vente d’un bien immobilier à un prix très bas n’est pas la meilleure chose à faire. Si vous sous-évaluez votre logement, vous aurez non seulement un manque à gagner, mais cela peut aussi amener les clients potentiels à être très méfiants.

Alors, pour définir un prix correct, vous devez tenir compte de certains critères que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

Spécifier un prix au m2

Pour commencer, vous devez prendre connaissance du marché en vous renseignant sur les ventes autour de vous (votre ville ou quartier). Vous pouvez par exemple consulter la base de données de toutes les ventes immobilières mises à jour régulièrement par l’État afin de vendre sa maison sans agence. L’accès à cette base de données est possible en vous connectant sur votre compte personnel via le site impots.gouv.fr.

En effet, ce site renferme les diverses ventes qui ont eu lieu au cours des années, mois et semaines précédents. De plus, vous aurez de nombreuses informations sur le bien, ses caractéristiques, le prix de vente… Toutes ces informations sont cruciales, car elles sont basées sur des données objectives. Vous avez donc assez d’arguments solides et pertinents pour définir et défendre votre prix.

Une fois ces informations obtenues, il s’agira ensuite de faire une comparaison en tenant compte des adresses, de l’année de construction, de la surface du terrain, du nombre de pièces… Ce paramètre est indispensable pour affiner votre fourchette de prix.

Ajuster en tenant compte des caractéristiques de votre habitation

Dès lors que vous avez des exemples de ventes récentes, la deuxième étape pour vendre sa maison sans agence va consister à faire ressortir les points forts et les points faibles de votre bien. En effet, la perception de la qualité peut différer d’un individu à un autre. Ce qui constitue un défaut rédhibitoire pour certains peut être acceptable pour d’autres. Il faudra alors ajuster le prix compte tenu des retours sur ce rapport qualité/prix par rapport à la concurrence.

Un autre facteur très important dans la détermination du prix concerne l’état du logement. Le prix de deux logements identiques peut largement varier compte tenu de l’ampleur des travaux à effectuer. N’oubliez pas aussi de prendre en considération l’évolution du marché.

Prévoir une éventuelle marge de négociation

Elle est généralement comprise entre 3 et 5 %. Toutefois, il est possible de s’abstenir, surtout lorsque le marché est très peu dynamique et difficile à analyser. Par contre, si les prix sont en hausse, vous pouvez prévoir jusqu’à 8 à 10 %.

Il est également possible de recourir à un service d’estimation à travers des sites que vous trouverez en ligne ou de faire appel à un spécialiste qui viendra estimer votre bien en direct.

Rédiger et publier une annonce attractive

Pour réussir à vendre sa maison sans agence de particulier à particulier, il vous revient de prendre en charge toutes les tâches que doit effectuer un agent immobilier, à commencer par l’annonce. Celle-ci doit être claire, précise et contenir toutes les caractéristiques de votre bien à savoir, emplacement, superficie, nombre de pièces, type de chauffage… En d’autres termes, elle doit répondre à toutes les questions que peut se poser un potentiel acheteur.

Votre but est de susciter l’attention. Pour cela, il importe d’énumérer les points forts de votre propriété (travaux récents, bonne orientation, ascenseur, balcon, terrasse, vue dégagée, proximité avec les transports, un marché, les écoles… N’hésitez pas à y insérer des photos qui pourront mettre en avant ces atouts. Mais, de nos jours, il existe un autre moyen plus complet que les photos. Il s’agit de la visite virtuelle.

Grâce à cette visite, le client potentiel découvre la configuration des lieux, l’agencement des pièces. Sans se déplacer physiquement, il peut parcourir toutes les parties du logement, zoomer sur les détails, et passer le temps nécessaire pour effectuer toutes les vérifications dont il a besoin. Ainsi, visite virtuelle et photos se complètent parfaitement.

Il ne reste plus qu’à déposer votre annonce sur divers sites gratuits, pour cibler un grand nombre d’acheteurs potentiels.

Gérer les appels téléphoniques et emails

Après avoir publié votre annonce pour vendre sa maison sans agence, vous recevrez des appels et emails. Il faudra être réactif, en répondant rapidement et clairement aux clients, afin de leur permettre de s’organiser dans leur recherche. Aussi, vous pouvez recourir à des sites de vente entre particuliers qui proposent la gestion des contacts via un espace client.

Faire réaliser un diagnostic technique

Un diagnostic technique est indispensable pour vendre sa maison sans agence. Il s’agit d’une obligation légale du vendeur permettant de renseigner le futur acquéreur sur l’état du logement, ainsi que ses caractéristiques techniques. L’expertise concerne les risques naturels et technologiques, les performances énergétiques, l’assainissement, l’électricité, le gaz… et varie en fonction :

  • du type du logement ;
  • de son emplacement ;
  • de son année de construction.

Après le diagnostic, l’expert devra fournir un dossier permettant à l’acquéreur potentiel de prendre sa décision en toute connaissance de cause.

Organiser des visites

Une visite doit être bien préparée, afin de séduire votre client et vendre sa maison sans agence. Pour cela, il faudra enlever vos affaires personnelles et toutes sortes d’encombrements susceptibles de le décourager. Vous devez ensuite faire un nettoyage et un rangement pour que tout soit irréprochable. En fait, il faut une certaine neutralité pour donner l’impression au visiteur qu’il est déjà dans son propre logement.

Lors de la visite, n’hésitez pas à insister sur les points forts de votre logement. Toutefois, il n’est pas conseillé de masquer à tout prix ses défauts. Votre but étant de rassurer le visiteur, afin de gagner sa confiance, il est important d’être le plus honnête possible. Aussi, vous devez être à l’écoute, très courtois et disponible pour une prochaine visite.

Rédiger le compromis de vente

Dès que vous vous êtes entendu sur le prix et la date de livraison du logement, vous pouvez alors franchir le cap du compromis de vente. Il s’agit d’un engagement ferme et définitif entre le vendeur et l’acquéreur à signer de préférence chez le notaire. Après la signature, celui-ci pourra effectuer les différentes démarches administratives pour conclure la vente.

Pour finir, même si la vente de particulier à particulier nécessite beaucoup de votre temps, elle vous permet d’économiser la commission de l’agence qui représente environ 5 à 10 % du prix de vente. Toutefois, si vous ne vous sentez pas capable de vendre sa maison sans agence, le mieux est d’en confier la gestion à une agence immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *